Contactez-nous par téléphone au 04 11 92 00 09

Aurore Battu

Aurore souhaite guider les personnes vers la pleine santé

Aurore souhaite se mettre à son compte et développer son activité dans la nutrition et le stress. Elle veut aider les gens à domicile pour les guider vers la pleine santé grâce à ses deux formations de nutrition et gestion du stress. Aujourd’hui, elle nous parle de son parcours au sein de l’École 5.3.

Qu’est-ce qui vous a amené à faire cette formation ?

Aurore : J’ai un parcours un peu atypique. J’ai étudié dans le sanitaire et social 8 ans avant de partir à l’étranger pendant 7 ans.

J’ai toujours aimé le sport et la nutrition et ça faisait un moment que j’avais cette idée en tête. En rentrant l’année dernière, je me suis mise à chercher une école et grâce à l’organisme professionnel qui m’accompagnait, Pôle emploi m’a redirigé vers Sport et Loisirs 34 qui m’a aidé à monter mon projet pendant 6 mois. Par la suite, j’ai pu chercher une école qui me correspondait et je suis tombé sur la vôtre.

Témoignage d’Aurore Battu

Comment se sont déroulés les cours ? Qu’avez-vous pensé du format d’apprentissage ?

Au début, j’avais un peu peur. Je n’avais jamais fait de cours à distance et je ne savais pas si j’allais pouvoir être assidu et me concentrer. 

Finalement, ça a été très facile, car le Dr a des explications très claires et les vidéos de 5 min sont concises.

Qu’avez-vous pensé du suivi ?

Dans les cours à distance, on a toujours peur d’être laissé au dépourvu, mais ce n’est pas du tout le cas. Tous les ateliers de groupes sont là pour ça et on répond toujours à nos questions.

On complète notre projet et on développe de nouvelles idées.

Qu’avez-vous pensé de la pédagogie du Dr Yann Rougier et des 5 facteurs du vivant ?

J’ai de la chance d’être issu d’une famille qui fait attention à cet environnement en mangeant sain, en faisant du sport… Ça m’a toujours parlé donc j’en avais conscience, mais pas connaissance. J’ai commencé des recherches sur la nutrition il y a 3-4 ans, mais sur la gestion du stress, tout était nouveau.

Comment le parcours entrepreneur vous a aidé dans votre projet ?

J’ai toujours été salarié donc passer à son compte ce n’est pas rien. On a beaucoup d’idées qui fusent, il faut se concentrer pour en sortir le meilleur. 

Les personnes de mon entourage ont cette envie et sont intéressées par ce que je leur raconte donc je vois qu’ils manquent de connaissances et c’est là que je veux les aider.

Que retenez-vous de la méthode 333 de Fabrice Boutain ?

C’est une bonne méthode à appliquer. Avec du recul, je me rends compte que je l’appliquais en partie et ça nous permet de développer plus en profondeur notre projet.

Si vous deviez retenir une chose de votre parcours, qu’est-ce que ce serait ?

Je retiens le travail en équipe. 

J’ai un petit côté solitaire et cette école m’apprend à travailler en équipe, en développant des partenariats et en faisant des rencontres.

Quels changements observez-vous dans votre vie ?

Au niveau nutrition, j’avais déjà de bonnes bases, mais pour la gestion du stress tout était nouveau. J’essaie d’appliquer les outils au maximum et ça me permet de voir la vie différemment.

Qu’est-ce que vous recommanderiez à un futur élève ?

Il faut se poser les bonnes questions et réfléchir à son projet, mais il faut y aller !

Qu’on est des connaissances ou non dans le domaine, c’est très bien expliqué et accessible à tout le monde.

Vous souhaitez devenir Conseiller en nutrition et vous voulez en savoir plus sur la formation certifiante ?