Contactez-nous par téléphone au 04 11 92 00 09

Béatrice Belmonte

Béatrice a trouvé son duo gagnant pour réussir dans le bien-être

Cadre juridique dans une société de transports maritime international, Béatrice souhaite développer une activité secondaire de conseillère pleine santé englobant la nutrition et la gestion du stress et la préparation mentale. Elle désire que cette activité reste en lien avec le sport et son parcours sportif de haut niveau, mais aussi en lien avec son activité principale actuelle.

Découvrons ensemble son partage d’expérience dans ce parcours Pleine Santé et Entrepreneur du bien-être.

Témoignage de Béatrice Belmonte qui a trouvé son duo gagnant pour réussir dans le bien-être

Qu’est-ce qui vous a amené à effectuer cette formation de l’école 5.3 ?

Béatrice Belmonte : Moi, je cherchais depuis quelques mois, voire quelques années une formation en nutrition, mais pas que. Pour moi, la nutrition, c’est vraiment une partie d’un tout. Cette approche holistique de l’être humain qui regroupe pas mal de choses et je ne trouvais pas de formations qui proposent ce type d’enseignement. J’ai cherché et in fine, j’ai trouvé l’Ecole 5.3. Effectivement, dès la présentation de la certification de conseillère en nutrition, j’ai vu qu’il y avait là cette approche-là qui me concernait tellement.

Cela dit, je suis prudente, donc j’ai voulu faire des recherches quand même sur les méthodes, sur les supports, sur le site, mais aussi les avis. Il n’y avait que des avis positifs, je me suis dit « c’est l’école qui a payé des gens pour mettre les avis où ils ont enlevé les avis négatifs ». Alors, je me suis dite, on va quand même approfondir et là, j’ai vu qu’en fait, c’était la méthode du docteur Yann Rougier donc là, je me suis dit bon, ayant déjà lu plusieurs de ses livres, je suis en confiance totale ou presque. Et puis le Dr. Yann Rougier est associé à Fabrice Boutain. Ne connaissant pas Fabrice, je me suis intéressé à son parcours et je me suis dit que ça ne peut qu’être bon. Voilà, c’est le duo gagnant.

C’est vraiment ce suivi particulier avec les ateliers individuels et de groupe qui vous a marqué  ?

Béatrice Belmonte : Oui, déjà la base, ce sont les supports vidéo sous forme de vidéos de 5 minutes, ce qui fait qu’on peut le caler n’importe quand. C’est réparti en module donc on peut le faire et avancer à son rythme, il n’y a pas de pression, contrairement à certaines écoles où il faut vite finir la formation, et vite passer sa certification. Ici, il n’y a aucune pression, parce que forcément, il y a différents types de profils d’élèves qui ont un travail à temps plein comme moi, et qui sont pris par la vie de famille ou soit par des activités autres. Alors oui, ces ateliers, c’est la cerise sur le gâteau. Il y a des ateliers chaque semaine dans lesquels on a une liberté aussi de poser sa question, s’il y a un truc qu’on ne comprend pas. On a une réponse, et même des questions auxquelles on n’a pas pensé.

On s’aperçoit qu’en fait oui, il se passe quelque chose d’extrêmement positif et surtout de bienveillant, et il y a une conscience, une éthique, et ça, c’est très important. J’étais lancé dans l’aventure 5.3, et puis j’ai passé ma certification en décembre 2021 avec la mention très bien. C’est grâce à toute l’équipe, je remercie l’équipe experte en nutrition, mais également les gens qui nous suivent en motivation.

Qu’avez-vous pensé de la pédagogie du Dr. Yann Rougier avec les 5 facteurs du vivant ?

Béatrice Belmonte : Moi, j’adhère totalement. D’ailleurs, c’est ce qui m’a décidé à venir. Oui, je connaissais déjà, c’est un personnage que j’aime beaucoup. Je ne l’ai pas découvert dans l’école, je l’ai découvert en dehors bien avant. Son approche de l’être humain en général, de la vie aussi, sa philosophie, je me retrouve particulièrement grâce à un vécu. Je pense que cette école est à son image comme elle est à l’image de Fabrice Boutain, c’est vraiment ça qu’il faut ressentir, donc si des personnes hésitent à s’inscrire à cette école et bien qu’ils lisent simplement des livres de Yann Rougier, et ils comprendront ce que signifie et ce que sont les valeurs de cette école.

Maintenant que vous êtes entrepreneurs du bien-être, comment le parcours entrepreneur vous a-t-il aidé dans votre projet ?

Béatrice Belmonte : Bien sûr qu’il aide puisqu’il guide inévitablement et en fait, il fait abstraction, il fait sauter tous les freins qu’on pourra avoir, toutes les peurs, toutes les craintes. Je me suis senti complétement accompagné, c’est-à-dire que toutes les questions qu’on peut se poser et c’est normal, il y a des élèves qui n’ont jamais créé leur entreprise donc ils ont besoin de conseils, ils ont besoin d’un suivi, ils ont besoin d’avoir cet accompagnateur qui va prendre soin d’eux et qui va les rassurer. C’est vrai qu’on trouve cet accompagnement dans l’école. Au fur et à mesure, les craintes s’envolent, et puis on est prêt à se lancer, mais tout naturellement.

Que souhaitez-vous développer comme activité ?

Béatrice Belmonte : Alors moi, c’est une activité secondaire puisque j’ai une activité principale. Une activité de pleine santé donc conseillée en pleine santé, mais qui reste en lien avec le sport parce que j’ai un parcours sportif aussi et aussi éventuellement en lien avec le monde de l’entreprise que je connais de part, mon activité principale. Je travaille dans le service juridique dans une société de transports maritime international.

Si vous deviez retenir un élément de tout votre parcours, quel serait-il ?

Béatrice Belmonte : C’est vraiment la bienveillance. Voilà, c’est ça que je veux que l’on retienne, ce mot bienveillance, parce qu’il est beaucoup utilisé de nos jours, même trop et là, je pense qu’il est vraiment utilisé à bon escient et cela veut dire vraiment beaucoup de choses. Merci à vous !

Quel changement avez-vous pu observer depuis que vous avez effectué les formations ?

Béatrice Belmonte : Quand on fait la formation nutrition, il faut savoir que l’on est là pour bien sûr développer une activité, mais il faut savoir que ça nous apporte d’abord personnellement beaucoup de choses. Voilà, ça vous nourrit, à nous, c’est indéniable. Il y a un avant et un après. Voilà ensuite bien sûr pour développer l’activité, on a les outils qui nous aident à développer notre activité.

Que recommanderiez-vous aux prochains élèves et aux prochains entrepreneurs de l’École 5.3 ?

Béatrice Belmonte : N’hésitez plus, venez, parce que je dois ajouter que l’école a été créée il y a 2 ans. Rien qu’à voir au niveau de l’ampleur prise en 2 ans et les projets qui vont certainement se développer et les idées dont je n’ai pas connaissance, mais je pense que c’est exponentiel. Voilà, donc si vous pouvez participer à cette aventure, allez-y franchement, parce que je pense que ça réserve de très belles surprises !

Vous souhaitez devenir Conseiller en nutrition et vous voulez en savoir plus sur la formation certifiante ?

Parlons ensemble de votre projet

Si nos formations correspondent à vos projets professionnels, contactez la "Responsable Projets" de l'École 5.3. Elle reviendra vers vous dans les meilleurs délais.
GRATUIT