Contactez-nous par téléphone au 04 11 92 00 09

Sonia Beaume

Sonia a recruté ses premiers clients en appliquant la méthode 333

Sonia a intégré la formation nutrition en décembre 2021 et a enchainé sur la formation gestion du stress. Elle a été assistante de gestion en auto-entrepreneur et salarié et elle s’est reconvertie en tant que coach en nutrition, gestion du stress et est également ambassadrice et mentor de l’École.

Pourquoi es-tu passionné par l’univers du bien-être ?

Sonia Beaume : Je suis passionnée par le bien-être et la nutrition santé depuis toujours. J’ai toujours eu un rapport très serein avec l’alimentation, mais j’ai une sœur qui a un profil complètement différent de moi. Elle a toujours lutté contre son alimentation avec des régimes, des cures et une opération. J’ai grandi avec elle et je me suis toujours questionnée par rapport à l’alimentation.

J’ai toujours regretté de ne pas avoir fait un BTS diététique. En 2015, j’ai fait un bilan de compétences et la nutrition est ressortie. J’ai travaillé dans un cabinet avec des coachs en bilan de compétences et je me suis rendue compte qu’ils étaient tous là suite à une reconversion et qu’ils exerçaient tous un métier passion. Donc, je me suis dite que moi aussi je pouvais devenir coach en nutrition.

Sonia a développé sa clientèle dans le bien-être (extrait)

Comment tu as commencé ton activité ?

Certifiée fin janvier en nutrition, j’ai commencé la formation gestion du stress et j’ai trouvé 4 bêta-testeurs. Ils ont été faciles, car cela a été un échange de bon procédé. Ils savaient que j’étais encore en formation et ils ont pu m’aider à progresser.

Quand j’ai eu ma première vraie cliente, j’ai ressenti une grosse pression et j’ai presque failli la refuser.

Un jour par semaine, je travaille dans un espace de coworking et j’ai proposé à la manageuse de l’endroit, de parler de mon activité et de proposer une séance gratuite à toutes les personnes intéressées. C’est grâce à ça que la manageuse m’a sollicitée pour me demander un accompagnement.

Avec la méthode 333, en entrant dans la formation, j’ai créé mon groupe de 3, mais j’ai également créé un groupe de 3 dans mon entourage. Lorsque la manageuse du co-working a souhaité suivre un accompagnement, j’ai voulu la prendre en tant que bêta-testeuse parce que j’avais peur. 

Mais c’est le groupe de 3 de mon entourage qui m’a poussée à ne pas le faire.

Mon deuxième client a été un homme. Dans ma tête, je ne souhaitais pas accompagner uniquement des femmes et finalement je me suis lancée et ça se passe très bien.

Sonia recrute ses premiers clients grâce à la méthode 333 (témoignage complet)

As-tu créé un partenariat ?

J’ai un partenariat avec une sophrologue avec laquelle je suis en train de monter un atelier sophro-nutrition pour les entreprises. Elle est déjà installée depuis plusieurs années et m’apporte son expérience.

J’ai aussi un partenariat avec un cabinet de réalisation professionnelle pour lequel j’ai travaillé avant. Aujourd’hui, je suis en quête de partenariats médicaux pour compléter mes contacts.

J’ai également eu une demande particulière d’une cliente/partenaire qui m’a sollicitée pour tourner des petites vidéos sur une plateforme qui s’adresse aux personnes en dépression pour les rebooster et leur montrer les bienfaits de l’alimentation.

As-tu des conseils pour les nouveaux élèves qui vont se lancer ?

En tant que jeune entrepreneur du bien-être, il faut avoir un mindset positif, croire en soi, s’entourer et être patient.

Vous souhaitez devenir Conseiller en nutrition et vous voulez en savoir plus sur la formation certifiante ?

Parlons ensemble de votre projet

Si nos formations correspondent à vos projets professionnels, contactez la "Responsable Projets" de l'École 5.3. Elle reviendra vers vous dans les meilleurs délais.
GRATUIT