Contactez-nous par téléphone au 04 11 92 00 09

Audrey Deken

Audrey et les bienfaits de la gestion du stress

Ancienne conseillère bancaire, Audrey a pour ambition d’accompagner ses futurs clients vers la pleine santé. En quête d’indépendance, et détentrice des deux certifications de conseiller en nutrition et conseiller en gestion du stress et préparation mentale, elle souhaite développer son activité d’accompagnement en ligne par le biais des réseaux sociaux.

Découvrons ensemble son partage d’expérience dans cette formation de Conseiller en Gestion du Stress et Préparation Mentale, et Entrepreneur du bien-être.

Témoignage d’Audrey Deken sur les bienfaits de la gestion du stress

Qu’est-ce qui vous a amené à effectuer cette double formation à l’école 5.3 ?

Audrey Deken : Ce qui m’a donné l’envie de poursuivre cette formation, c’est vraiment de comprendre la gestion du stress. J’ai vécu pas mal de stress durant mes dernières années, que ce soit par le boulot, par une grossesse ou autre. C’est vrai qu’on accumule pas mal de stress dans sa vie et quand on ne sait pas le gérer, j’ai envie de dire que c’est compliqué. Cette formation me tenait vraiment à cœur pour déjà dans un premier temps travailler sur moi-même, mais aussi après pour pouvoir l’approfondir, et ce que je ne savais pas, c’est que la gestion du stress est liée avec la nutrition.

Qu’avez-vous pensé de la méthode du Dr. Yann Rougier avec les 5 facteurs du vivant ?

Je ne pensais pas que tout était lié, je pensais vraiment qu’il y avait une différence et plusieurs fois on m’a dit « mais si le stress peut jouer sur la santé, même si tu essayes de manger équilibré, etc ». Il y a d’autres facteurs qui peuvent déclencher et je ne croyais personne, faut être honnête. Et arrivé là, j’ai dit il va peut-être falloir que je fasse un travail pour aussi savoir gérer quand on a des mauvaises nouvelles ou autres, ou même quand on a un coup de pression, c’est aussi important de savoir relâcher et quand on n’a pas les bonnes techniques, on ne sait pas comment s’y prendre. Cette formation m’a permis d’apprendre les techniques nécessaires pour cette gestion du stress et cette préparation mentale parce que je fais aussi du sport à côté. C’est vrai que c’était très efficace dans le domaine que je souhaite lier et mettre en place pour mes futurs clients.

Comment avez-vous connu les formations de l’École 5.3 ?

Alors le stress, je ne savais pas du tout. Moi, j’ai connu la formation nutrition en cherchant sur Google tout simplement, donc j’ai eu différents interlocuteurs, avant d’arriver à vous. J’en ai eu 8 précisément. C’étaient des personnes qui ne m’intéressaient pas, on voyait que c’était vraiment que pour le côté business, mais pas le côté humain, et c’est pas ce que je recherchais dans une formation. Je voulais vraiment une formation qui était concentrée sur le côté humain avec une reconnaissance, un savoir-vivre et un savoir-être derrière et ce qui m’a vraiment interpellé chez vous, c’est la petite vidéo d’accueil qui présente les formations, avec les retours qu’on peut avoir. C’est vraiment ce qui m’a accroché. Suite à cette vidéo, j’ai pris la décision tout de suite. Je le savais, mon choix était avec vous et pas avec une autre formation.

Qu’avez-vous pensé du format d’apprentissage au sein de notre formation ?

Ça a convenu à mes attentes, parce que moi je suis actuellement en congé parental, donc je suis maman à temps plein. Cette formation est sympa dans le sens où on a des vidéos très courtes, on ne se lasse pas de la vidéo et ça c’est vraiment génial d’avoir une courte durée sur une vidéo. Je tiens à remercier aussi le docteur Yann Rougier qui a pris vraiment son temps de nous former et d’avoir des moments de partage avec lui, c’est juste merveilleux ! On en a beaucoup plus dans la formation gestion du stress que dans la nutrition et dans ces moments-là, on a l’impression d’être dans le même cabinet que lui. C’est vraiment un très beau ressenti. Après les cours, on peut partager les PDF, donc ça c’est bien aussi. Moi ça m’a permis de faire mes cours le soir et de tout télécharger une fois que j’avais fini et de pouvoir réviser plus calmement, on fait vraiment à sa convenance. On n’a pas de timing à respecter et ça c’est l’idéal.

Que pensez-vous de ce suivi particulier avec les ateliers individuels et de groupe ?

Les ateliers, moi je trouve ça super car quand on n’a pas le temps, on a les replays donc c’est vraiment génial d’avoir la possibilité de consulter des replays et qu’on puisse les regarder à tout moment si on loupe un atelier du jour donc ça c’est vraiment top. Ce que je trouve aussi qui est vraiment très sympa et que je compte mettre en avant, c’est le fait de pouvoir avoir accès à vie aux ateliers, que ce soit sur la gestion du stress, la nutrition ou le pôle entrepreneur. Quand j’ai un petit doute ou quand il y a quelque chose qui m’a échappé, je peux revenir dessus et je peux revoir un atelier donc c’est très pratique. Au niveau de l’équipe pédagogique, au top, on a toujours des réponses quand même assez rapidement assez claires, beaucoup plus dans la formation nutrition. J’ai trouvé que c’était beaucoup plus rapide que dans la formation gestion du stress, dans le sens où on avait quand même pas mal de petits cas pratiques et d’exercices à faire. Quand il y avait des soucis, on avait quand même une réponse assez rapide et ça c’est sympa, on a au moins une réponse dans la soirée ou le lendemain donc ça c’est vraiment important je trouve ! Un suivi régulier, c’est important pour nous.

Comment le parcours entrepreneur vous a-t-il aidé à avancer dans votre projet ?

Les ateliers m’ont aidé dans le sens où ça m’a permis de regarder un peu l’étude de persona, l’étude de marché, savoir la méthode 333 et également tout ce qui était réseaux sociaux. Une découverte parce que moi l’entrepreneuriat je n’y connaît rien du tout. Je ne suis pas du tout dans ce corps de métier. C’est vrai que c’était un peu le flou pour moi.

Qu’avez-vous pensé de la méthode 333 de notre directeur Fabrice Boutain ?

Elle m’a permis de voir mes objectifs. En fait, j’avais des objectifs quand j’étais avec la formation de nutrition, donc elle m’a permis de vraiment poser mon planning. C’est important d’avoir un planning face à soi, qu’on puisse regarder au quotidien avec vraiment ces objectifs. Moi, j’avais dans l’objectif à 3 semaines, d’avancer sur ma formation, dans les 3 mois, d’avoir fini ma formation, c’est ce que j’ai réalisé et dans les 3 ans, d’avoir monté mon projet de pouvoir accueillir mes clients, que ce soit chez moi ou en visio parce que j’ai ce projet là aussi de remettre tout en place chez moi et consacrer vraiment une salle afin de pouvoir avancer avec mes clients et fidéliser au maximum. C’est vraiment ce que je vois dans 3 ans. Mon nouveau métier, ça a été une nouvelle opportunité pour moi !

Quels changements personnels ou professionnels avez-vous pu observer depuis que vous avez effectué ces deux formations ?

Dans ma vie personnelle, j’ai appris les techniques de gestion du stress, je ne le cache pas qui sont difficiles à mettre en place pour moi particulièrement. Je pense que lorsque on est face à soi-même, c’est difficile de l’interpréter, faut aussi savoir l’accepter, faut savoir le reconnaître, chose que j’ai faite. Après, la mise en place, c’est une autre technique aussi. Malgré tout, la formation m’a appris beaucoup, elle m’a permis d’apprendre des choses que je ne connaissais pas avec l’œil de Janus, le regard, et se dire on fait l’exercice du 6 et du 9, c’est vraiment un exercice qui m’a vraiment aidé dans ma vie personnelle.

Que recommanderiez-vous aux prochains élèves et aux prochains entrepreneurs de l’École 5.3 ?

Je dirais qu’il ne faut pas hésiter quand on a un but dans la vie, une passion ou ne serait-ce qu’on a envie de changer de métier. Il faut savoir ouvrir la porte et l’échec est humain. J’ai envie de dire soit ça marche, soit ça casse, mais si on n’essaye pas, on aura le regret de ne pas avoir essayé. Cela faisait longtemps que j’hésitais, il y a des aléas de la vie qui ont fait que j’ai reculé, mais aujourd’hui je le regrette absolument pas parce que ça va me permettre de quitter ma société actuelle dans laquelle je ne suis pas bien du tout et d’avoir une nouvelle opportunité de vie. Ce que j’ai envie, c’est cette liberté que je recherche, le métro-boulot-dodo, j’en ai ras le bol, il ne faut pas se leurrer. C’est vraiment quelque chose que je recherche de pouvoir être libre, être indépendant et je pense que ça c’est la meilleure chose qu’on peut obtenir.

Pour suivre Audrey et ses projets, découvrez ses pages sur les réseaux sociaux :

Instagram

Facebook

Cliquez sur le bouton pour obtenir plus de détails sur la Formation professionnalisante de Conseiller en Gestion du stress et Préparation mentale

Formation de Conseiller en Gestion du stress

Une formation de 30 h pour développer ses compétences en nutrition et en accompagnement nutritionnel et être en mesure de lancer son activité.
Eligible CPF